RDV le 28 avril 2017

Rebecca Abergel

Chimiste passionnée, Rebecca Abergel est directrice de recherche au Lawrence Berkeley National Laboratory.

A passionate researcher in chemistry, Rebecca Abergel is deputy director of the Institute for Resilient Communities at the Lawrence Berkeley National Laboratory.
Rebecca Abergel est chimiste et directeur adjoint de l’Institut des communautés résilientes au Lawrence Berkeley National Laboratory. Elle est titulaire d’un doctorat en chimie de l’Université de Californie à Berkeley. Son programme de recherche est consacré à la chimie de coordination d’éléments lourds dans des systèmes biologiques différents, avec diverses applications thérapeutiques et environnementales.

Rebecca mène un grand travail de collaboration sur le développement de nouveaux médicaments pour le traitement des populations contaminées par des radionucléides. Un de ces produits a obtenu le statut de Drogue Nouvelle de Recherche par la Food and Drug Administration des États-Unis en 2014. Une nouvelle orientation de cette recherche s’étend maintenant à l’utilisation de ces médicaments comme agents de radiothérapie pour le traitement du cancer.

Récemment, Rebecca a activement participé à la création du nouvel Institut Lawrence Berkeley National Laboratory pour les communautés résilientes, dont la partie radiologique a été initiée à la suite de l’accident de Fukushima Daiichi en 2011.En 2014, elle a reçu une bourse de début de carrière du ministère de l’énergie américain et a été sélectionnée comme Innovateur de moins de 35 ans pour la France par le MIT Technology Review.

Rebecca Abergel is a Staff Scientist in the Chemical Sciences Division and the Deputy Director of the Institute for Resilient Communities at the Lawrence Berkeley National Laboratory. She holds a Ph.D. in chemistry from the University of California at Berkeley.Her research program is dedicated to the coordination chemistry of heavy elements in different biological systems, with various therapeutic and environmental applications.

Rebecca leads a large collaborative effort on the development of new drug products for the treatment of populations contaminated with radionuclides. One of these products was granted an Investigational New Drug status from the U.S. Food and Drug Administration in 2014. A new focus of this research now extends to the use of these drug products as radiotherapy agents for cancer treatment.

Recently, Rebecca has been actively involved in establishing the new Lawrence Berkeley National Laboratory Institute for Resilient Communities, the radiological component of which was sparked by the aftermath of the 2011 Fukushima Daiichi accident. In 2014, she received an Early Career Award from the U.S. Department of Energy and was selected as an Innovator under 35 – France by the MIT Technology Review.